Le pianiste Ottavien John Kofi Dapaah revisite sa carrière artistique

La série "Histoires en musique" de l'Orchestre Pops d'Ottawa fait participer différents membres de notre communauté en partageant une sélection de leurs chansons préférées et en racontant une histoire sur la musique qui est si importante pour eux. Cette semaine, nous sommes heureux de partager d'excellentes anecdotes du pianiste aux talents multiples John Kofi Dapaah. Lisez son interview ci-dessous, où il évoque de la musique et des souvenirs qui ont inspiré sa carrière artistique.

Faits rapides
  • L'exploration musicale de John Kofi Dapaah a commencé au Ghana avec ses parents musiciens. Elle s'est poursuivie au Japon dès son enfance, où a débuté sa formation approfondie en musique classique
  • La musique était pour John une façon puissante de communiquer avec les autres de manière non verbale, alors qu'il était confronté au bégaiement dans son enfance.
  • Il est majoritairement un artiste soliste mais joue aussi régulièrement en duo (avec Roxanne Goodman) et en trio (avec J. P. Lapensée et Jamie Holmes) de jazz.
  • John est un professeur passionné et dévoué à de nombreux élèves de piano. Il aime cultiver l'amour de la musique chez ses élèves comme le faisaient ses parents lorsqu'il était petit.
  • Son premier album solo, Reflections, et son deuxième album "Have yourself a Jazzy Little Christmas" (avec Michael Curtis Hanna, Roxanne Goodman et John Dapaah Trio) sont disponibles sur toutes les grandes plateformes numériques ainsi que des copies papier peuvent être commandées sur son site web

John Kofi Dapaah est ici pour dépasser les limites et rendre la musique plus accessible à travers les genres du classique et du jazz. Travaillant comme pianiste soliste et avec orchestre, ainsi qu'en collaboration avec des duos et des trios, John est un musicien aux talents multiples qui se produit depuis plus de 24 ans.

Poursuivez votre lecture pour découvrir son impressionnante carrière d'interprète et découvrir précisément la musique qui l'a inspiré tout au long de son parcours.

Pourriez-vous nous faire part de certains points forts de votre carrière ?

Jusqu'à présent, mon parcours musical a beaucoup de choses à offrir!

J'ai donné des récitals et concerts au Japon, en Autriche et au Canada, dans des séries de récitals comme: Les Grands Concerts, Cathedral Arts Series, Jugend am Klavier et L'Oasis Musicale, pour n'en citer que quelques-unes. J'ai fait mon début orchestral avec l'Orchestre du Conservatoire de Gatineau dans un concert où j'ai joué le Concerto pour piano No. 23 en la majeur, KV 488 de Mozart. Plus récemment, j'ai joué le Concerto pour piano No.1 en la majeur de Tchaïkovskiavec l'Orchestre symphonique de la Baie Georgienne. J'ai également joué pour des dignitaires tels que l'ancienne gouverneure générale de l'Ontario et l'Orchestre symphonique de la Baie Georgienne. J'ai également joué pour des dignitaires tels que l'ancien gouverneur général du Canada, Michaëlle Jean, David Johnston, et l'ambassadeur d'Autriche au Canada. Ma composition pour quatuor à cordes a aussi été interprétée avec chorégraphie au Centre national des Arts ici à Ottawa.

La musique m'a fait voyager du Ghana au Japon, au Canada et jusqu'en Autriche. Elle m'a amené à étudier toute une gamme de styles, dont le piano classique, le jazz et le gospel. J'ai commencé mes études de piano classique avec Tabuchi Masako à Muroran, au Japon, où mon père terminait ses études supérieures. Après la réinstallation de ma famille au Canada, j'ai poursuivi mes études de manière indépendante. J'ai ensuite obtenu mon baccalauréat en musique à l'université Carleton. À Carleton, j'ai eu l'occasion d'étudier avec les pianistes de jazz Steve Boudreau et Mark Ferguson, ainsi qu'avec les pianistes classiques Verna Jacobson et Nicole Presentey. J'ai poursuivi la dernière année de mes études musicales de premier cycle à la Kunstuniversität Graz à Graz, en Autriche. Pendant mon séjour à Graz, j'ai étudié avec le Dr Eike Straub. Après avoir obtenu mon diplôme de Carleton, j'ai ensuite obtenu ma maîtrise avec Marina Mdivani, élève d'Emil Gilels, à l'École de musique Schulich de l'Université McGill. J'ai joué dans des masterclasses pour Minsoo Sohnn, Kyoko Hashimoto et Corlenia Herrmann, entre autres.

J'ai été très occupé, mais si ces expériences ont été enrichissantes !

Nous savons que vous avez sorti deux albums. Pouvez-vous nous en parler?

J'ai sorti mon premier album solo, Reflections, en 2018 avec des morceaux de Schubert, Schumann, Chopin, Bach et Petri ! L'album comprend certaines des compositions les plus aimées de l'époque romantique, et le dernier morceau est un arrangement de la composition de J. S. Bach par le pianiste néerlandais Egon Petri. L'album est vraiment une exploration nostalgique d'un répertoire qui m'est très cher. Il m'a poussé hors de ma zone de confort, et je suis très heureux d'avoir cet album pour continuer à partager ma musique avec le public.

J'ai pu découvrir ma propre voix et mon propre son, Reflections capture cela parfaitement.

Mon deuxième album, réalisé avec Michael Curtis Hanna, Roxanne Goodman et le John Dapaah Trio, est sorti à Noël dernier. Il s'intitule "Have yourself a Jazzy Little Christmas" et est également disponible sur mon site !

Quel rôle la musique joue-t-elle dans votre vie d'interprète et d'auditeur ?

La musique joue un rôle important dans tous les aspects de ma vie. Il y a toujours un peu de musique chez moi, que ce soit pour une séance de danse en famille, pour le travail ou simplement pour la détente. En tant qu'artiste, c'est ma façon de m'exprimer et, je l'espère, d'élever mon public grâce à mes prestations.

La musique a toujours été pour moi un moyen de m'exprimer, et j'espère continuer à toucher les gens qui se sentent inécoutés par la musique. Je veux établir des liens avec ceux qui se sentent sans voix, marginalisés ou invisibles et leur offrir un exutoire pour qu'ils puissent s'échapper ou être réconfortés.

Parlez-nous d'une de vos performances préférées

Pendant la période de Noël 2018, ma famille et moi sommes allés rendre visite à ma cousine et à sa famille au New Jersey. Pendant ce temps, nous sommes allés au Smoke Jazz Club de Manhattan (NY) pour un dîner et un spectacle. Une fois que le house band a terminé son set, ils ont invité d'autres musiciens à venir jammer avec eux. Le mari de ma cousine m'a proposé comme participant puisque j'y était réticent.

Cela fut l'un des moments les plus forts du voyage et aussi l'un de mes spectacles (inattendus) préférés.

Pourquoi avez-vous choisi la sélection que vous avez faite ? Y a-t-il des chansons qui vous inspirent ou qui ont une histoire intéressante derrière elles ?

Florence Price - Sonate pour piano en mi mineur

J'ai découvert Florence Price et ses compositions tout récemment. C'était rafraîchissant de découvrir les nombreuses compositions de personnes de couleur dans un genre qui n'inclut pas toujours des interprètes ou des compositeurs noirs. J'ai mis la main sur la partition et j'ai commencé à la travailler. J'ai ensuite été invité à jouer au tout premier Festival international du Prix de Florence qui devait avoir lieu à Washington au mois d'août et j'espérais pouvoir interpréter cette sonate. Bien sûr, les plans ont été modifiés en raison du COVID-19. Je me réjouis cependent de participer à ce festival dans un avenir proche.

PJ Morton ft. Yebba - How Deep is Your Love

Je suis tombé sur PJ il y a quelques années en regardant YouTube. Depuis, je suis un fan. Ma femme et moi sommes allés le voir en concert au festival de jazz de Montréal l'été dernier. Ce fut une expérience inoubliable.

SIMI – Duduke

Ma fille et moi avons des séances de danse la plupart des jours en préparant le petit déjeuner. Cette chanson est l'une de nos préférées et fait partie de notre set de danse.

Jacob Collier - It Don't Matter

Cette chanson ne fait que groover, point final.

Rachmaninoff - Sonate pour violoncelle et piano (3ème mouvement)

J'ai joué cette pièce avec Raphael Weinroth-Browne (un violoncelliste et compositeur extraordinaire d'Ottawa) dans ma série de concerts Studio Sessions l'année dernière. Cette composition est l'une de mes œuvres préférées pour la musique de chambre.

Israel Houghton ft. Elevation Worship - Do it again & Alpha and Omega

Je suis un croyant en Jésus-Christ et c'est un des chants d'adoration que j'ai écouté récemment.

Quel est le message que vous voulez que cette musique laisse aux lecteurs/auditeurs ?

Tout va bien se passer. Restez positifs, soyez gentils, prenez soin de vous et de vos proches. Enfin, lâchez-vous et faites une ou deux séances de danse tous les jours :)

Et pour ceux qui sont intéressés, je fais un concert en direct ce samedi après-midi 8 août avec Michael Anthony Hanna via ma page Facebook : http://www.facebook.com/JohnKofiDapaah. Rejoignez-nous en ligne pour de la bonne musique !

Suivez John Dapaah:
La sélection de John Dapaah

N'oubliez pas de vous inscrire à notre infolettre pour ne jamais manquer une publication de notre série Histoires en musique.